Nishat 200

Palpite en nous une mer lumineuse,

scintille en nous un désert martien ;

jaillit en nous un monde hydrothermal

et ses vers invraisemblables – ainsi les miens.

Ce monde est le rêve d’un poète devenu

fou, trop tard pour se réveiller alors va

Alain PRAUD