Nishat 307

Mécanismes subtils de la chenille

et ceux plus encore de son papillon

Comme la vie vacille violente

et comme l’herbe est forte sous le vent

S’inclinent joncs et linaigrettes

Monts et merveilles croulent sous nos yeux

AP

( 5 juin 2021 )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s