Nishat 303

Lumière sur l’herbe et combien sur le givre

Nos animaux l’hermine d’été la salamandre

le vautour fauve porté par les ascendants

comme nous au fond sans idée ni rien

Peu aptes à penser la nature comme être

ce qu’elle est pourtant sans nous complaire

Quel mérite pour nous à la fin des fins

AP

( 14 mai 2021 )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s