Nishat 267

Pourparlers avec la forêt mais comment

Dès le pas sur les feuilles on sait

qu’on y est bienvenu mais en partance

( êtres mobiles jusqu’à l’agitation ) quand

règnent ici des hectares de champignons

résolus silencieux comme nos vaisseaux

Alain PRAUD

(16 novembre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s