Nishat 174

Notre sang coule de source

et chaque organe est à sa place

( la place où il s’est coulé

si lentement délicatement )

Et chaque étoile est à sa place

dans la nuit impeccable

ou tombée au fond de l’oeil

Eblouissement

d’où sourd la parole

Alain PRAUD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s