Nishat 101

La lumière et bien d’autres choses
qui font cercle autour de nous
on y devisait vaguement l’été dans
les intervalles de la nuit sonore
avant la couche molle sa fraîcheur d’ambre

Le monde est un arbre qu’on interroge
Il ne sait que nous répondre sinon
qu’il est auguste et déterminé
et nous attend depuis longtemps dans son ombre

pour Michel

Alain Praud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s