Nishat 205

Bête à bon Dieu viens nous dire

les prémices de ton retour après ce geste

qui fit silence sur le monde ( sauf

pour les bêtes justement vagabondes )

On te voit sur des plantes hirsuites

signe que de nos tribulations tu n’as

pas tout compris tant mieux

Alain PRAUD

Nishat 202

Tu l’as dit mon vieux Du Fu

Guo Po Shan-He Zai

Pays brisé la nature demeure

Elle fait bien plus que demeurer

Elle se rappelle à nous en nous enfermant

dans nos boxes d’étalons sans pedigree

rongeant leur frein sous un concert d’oiseaux

Une femme aux belles épaules

a pris la mesure du ciel

Des trains de nuages passent indifférents

Une éternité doucement s’éteint

Alain PRAUD