Nishat 290

Quand c’est passionnel parfois on demeure

à la lisière des mots là où ils vont briller

comme l’aluminium de Frank Gehry

ruisselant des nuages qui passent

Il n’y a pas de solution à ma biographie

éparpillée dans des agrès des copeaux

Savez-vous que moi-même je m’y perds

comme un écurieux ordinaire

AP

( 16 mars 2021 )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s