Nishat 287

Propos féminins dans la brise d’été

( fraîcheur ailée toujours un peu grave )

autour de mets et de vins raffinés

qui font aimer ce séjour de ténèbre

Propos de joncs de lotus de mangrove

Soleil s’il te plaît disparais lentement

Qu’on oublie un peu ta prééminence

AP

( 28 février 2021 )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s