Nishat 282

Les charmes entêtants de la vie immédiate

nous rapprochent subrepticement de l’immortalité

Enfant on s’accroupit devant une procession de fourmis

( Quel travail au juste, comment se pensent-elles )

Devenu vieux on regarde avec une sorte d’impartialité

sur de petits écrans les affaires d’un monde

toujours aussi extravagant, pas davantage

AP

(23 janvier 2021)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s