Nishat 276

Toutes ces eaux courantes et toutes

ces eaux dormantes où davantage

encore éclosent nos rêves

Jeux d’eaux d’où nous sommes nés

Cascades éphémères pour une pensée

tremblante dans la brume

d’océans qui se rapprochent

inéluctablement

AP

(3 janvier 2021)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s