Nishat 260

Debout sur cette digue au bord des nuages

un regard sur ce qui nous a été donné

Rien ne préside à notre vouloir quand

cet orage abat ce verger non cet autre

D’échec en échec la parole va

son chemin d’ordre et de ténèbre

Alain PRAUD

Nishat 260

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s