Nishat 253

Au retour du Nez coupé du Tremblet

des oiseaux pourtant petits m’ont attaqué

à deux pouces du front Comment les blâmer

Mon premier passage les avait menacés

Alors couleur ou reflet sur le verre

( comprenez-moi l’oiseau a toujours raison )

Maintenant revoici le champ de cratères

et la voiture plus loin d’un million d’années

Alain Praud

(5 septembre 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s