Nishat 241

Enfants vos jeux sont nos façons anciennes

nos hymnes nos épopées la poudre danse

dans vos rais de lumière sous les pas

ingénieux de nymphes disparues

Restez au seuil restez dans l’espace immense

de la candeur par défaut

Alain PRAUD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s