Nishat 221

Ce matin j’ai écrit un poème en rêvant

Il n’était pas plus onctueux que d’autres

mais un peu plus vertical d’humanité

C’est pourquoi je ne le donne pas ici

Non seulement je l’ai oublié en détail

mais son esprit même m’a déserté

C’est ainsi toute notre vie est un rêve

chamarré dans une époque sans esprit

Alain PRAUD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s