Nishat 209

Loin dans le temps Ulysse est rentré

chez lui où personne ne l’attendait

que sa femme son chien son porcher

Nous aussi revenons de loin d’astres

quasi éteints d’étonnantes polices

Avons-nous conservé assez de douceur

pour nos enfants femmes chiens

Alain PRAUD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s