Nishat 194

La forge de Vulcain flambe sous mes sandales

Pour autant me viennent-ils des pensers

comme sur son trépied la Pythie non

Je vois le sang s’écouler de la Terre

et le Soleil éclater en arcs éblouis

C’est cela ma Nature et celle de tous

Une manifestation

Alain PRAUD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s