Nishat 189

Caressons la nouvelle année

ainsi qu’on fit de la défunte

Elle est nue sans même un bijou

de nombril et que toute sa peau

en tout temps nous soit vêture printanière

Alain PRAUD

Un commentaire sur “Nishat 189

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s