Nishat 177

Quelque chose de nous

coule au milieu du monde

pente du coeur humain

quand les jours se précipitent

en avalanche de blocs

Quelque chose de nous

dos de cigales mantelet de feuilles

nullement résigné

à tout bienveillant

Alain PRAUD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s