Nishat 163

Penché sur mes filles plus grandes que moi

et tellement plus avisées même plus savantes

je mesure et arpente une vie discutable

Ma vieille nuque ne sait se retourner

Qui suis-je pour oser me critiquer

J’avance en amenuisant, quoi d’autre

Alain PRAUD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s