Nishat 149

Cette langue qui nous traverse
oublie souvent de nous bénir
La musique est bonne fille son coeur
bat avec le nôtre tous et chacun
comme une horloge universelle
qui dirait les eaux les parfums
et la confiance que l’on doit

Alain PRAUD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s