L’arbitre des élégances

A Saint-Pierre et dans tout le Sud la boutique de Jean-Paul C est connue comme le loup blanc. Spacieuse mais sans plus, au pied d’un immeuble qui comme souvent ici aurait besoin d’un bon coup de frais, mais idéalement placée, à l’angle de deux rues passantes, à deux pas du port et du lagon, coeur festif de la métropole sudiste en expansion continue.

C’est un magasin de vêtements, mais non de fringues, une boutique de mode plutôt, sans le guindé parisien. Comme chez le coiffeur d’en face, on y boit le café, même une flûte de champagne au moment des Fêtes. Rien que des marques, souvent prestigieuses, de mode essentiellement masculine ou androgyne. L’enseigne : Jean Paul C , pourquoi se compliquer la vie ? Le patron, on le trouve souvent là, presque toujours, quand il n’est pas en métropole pour ses affaires. Rien ne le distingue de ses employés sinon quelque chose de dégagé et d’altier à la fois, et puis il est généralement en conversation sur les sujets les plus inattendus, qu’il interrompt pour vous serrer la main, Comment vas-tu ? sans s’enquérir des raisons de votre visite qui vont de soi, du reste vous pouvez entrer et sortir aussitôt, il n’en a cure, vous êtes venu, voilà. Jean-Paul C est chez lui comme Louis à Versailles, au centre, il reconnaît qui il veut, choie les hommes et embrasse les femmes, sur un ton à mi-chemin entre Lagerfeld et Gaultier, un autre Jean-Paul.

Il sait qui vous êtes puisqu’il vous voit souvent, mais affecte de vous confondre avec tant d’autres élégants : Tu n’es pas au Rotary ? Parce qu’en ce moment ils se donnent tous rendez-vous ici, c’est amusant, non ? Non, je ne suis pas au Rotary, il y a longtemps j’étais coopté au Lyons mais me suis récusé, manque d’ambiance dans ces trucs-là. Vous demande un avis en passant : Il faut que je choisisse entre Dockers et Kaporal, ça fait un peu doublon. Tu ferais quoi à ma place ? J’ai dit Dockers mais je crois qu’il a gardé les deux, c’était juste pour causer. La boutique est pleine d’employés des deux sexes, éphèbes tatoués, filles superbes en général, jusqu’à des miss ou candidates, un invariant régional (il n’y a pas plus de filles magnifiques qu’ailleurs, mais elles sont toutes candidates, alors elles se voient). Une fois, je venais pour un pantalon, à l’espace pantalons et costumes une fille superbe sur des talons-échasses, mitraillée par le photographe de rigueur : Elle est belle, non ? Et moi : Assurément, superbe. Et la fille : Merci ! (le propre des candidates miss est de crier Merci au moindre compliment, c’est le b-a ba de leur vocation). Cette fois je lui dis : Jean-Paul, pas de miss aujourd’hui ? (je touchais un point sensible, sachant que Vanille, récente miss Réunion, est de ses intimes comme moi de son père – lui se dit « tonton chinois » sur les réseaux) – Mais toutes les miss Réunion, de Valérie Bègue à Azuima Issa dont je suis idolâtre sont venues souffler un alizé parfumé dans sa boutique. Alors Jean-Paul de se rengorger discrètement, esquissant un « La semaine dernière… », aussitôt interrompu par sa jeune caissière, « Moi je suis miss ! – Miss quoi ? – Miss Jean-Paul C ! » Et tous de rire, sauf le sphinx, car un sphinx ne rit jamais. Il parle diététique vegan, philosophie zen ou confort du sommeil en avion, mais toujours comme s’il n’était pas là.

Tout de même une fois, me voyant distrait emporter une chemise qui m’avait plu : Fais voir ? Ah non, enfin, c’est bien trop grand pour toi ça, où as-tu la tête ? Mais il ne me connaît ni d’Eve ni d’Adam, un jour croyant que je travaille à la Sécurité Sociale, une autre fois au Tribunal…Je te pardonne Jean-Paul de ne m’avoir jamais pris pour le rockeur fan des Stones que je suis pourtant aussi. Arrivederci, la prochaine fois on s’embrasse.

Hyperion21

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s