Un commentaire sur “Quatorze ans de Jade

  1. « Jadis et naguère » : mon père avait choisi ce titre de Verlaine pour baptiser le magasin d’antiquités de ma grand-mère. J’aime ces mots, ils sentent pour moi l’encaustique et le bois et les belles choses.
    Beau poème.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s