CROIRE AU MONDE a 5 ans

Oui, ce 12 décembre le blog CROIRE AU MONDE a cinq ans. Quel bel âge ! c’est celui où je sortais de la Maternelle de Saint-Savinien (Saintonge, 17) où je venais d’apprendre l’essentiel, de la vie en société surtout. Car croire au monde n’a rien d’évident, cela se prépare très tôt, peut-être même in utero…

Vous vous en souvenez (sinon allez-y voir), Arendt et Deleuze ont été les marraine et parrain de ce blog. Il n’y a guère que les artistes pour croire au monde, disait à peu près la première, sur un brouillon jamais publié. Quant au second, qui dit la même chose en l’étendant à l’humanité entière, je ressens aujourd’hui encore sa perte prématurée. Les éclaireurs d’avenir, les phares, sont rarissimes : au XVIIe Spinoza, au XVIIIe Rousseau (avec des tas de conséquences chaotiques), au XIXe Nietzsche, au XXe Deleuze qui aime Nietzsche et Bergson…

Cependant comme vous savez je ne suis philosophe que par accidents, monts et merveilles, labours et forêts, peinture et musique étonnantes, tellement intelligentes surtout (voir la toute nouvelle rubrique « Orphée enfant ») et nullement répétitives !

Alors salut les vivants qui ont osé m’accompagner au cours de ces cinq années. Et grâce au site Google Analytics, merci aux 90 pays qui jusqu’ici se sont connectés (le dernier : Chypre). Et merci aux assidus de ces villes merveilleuses :

Ouagadougou, Ottawa, Douala, Bejaia, Anglet, Pau, Angers, Draveil, Nairobi, Bamako, Jeddah, Taipei, Saint-Petersbourg, Tokyo, Dakar, Las Vegas, Beaugency, Béziers, Figeac, Oxford, Roubaix, Damas, Anvers, Merida, Larissa, Trois-Rivières, Paradise (Nevada), Troy (Michigan), Montevideo, Lisbonne, Loughborough, Houston, Meknes, Rombas (Moselle), Rio de Janeiro, Domont (Val d’Oise), Levis (Québec), Grand-Couronne, North Druid Hills, Teheran, Dublin, Beyrouth, Antibes, Beaugency… Et d’abord bien sûr Paris et Toulouse (France), Saint-Denis et Saint-Paul (Réunion), les plus assidus mais souvent

dépassés par la Belgique, la Suisse, l’Algérie, le Liban, le Québec, parfois sur le fil par les USA, Universités, CIA elle aussi je le sais, croyez-vous que ça me gêne, au contraire…Lisez-moi ! Je n’ai rien à cacher, ou plutôt ce que j’ai à cacher vous ne le lirez nulle part…

Un regret et un seul : laissez davantage de commentaires ! Bienveillants ou non qu’importe, tous sont bons à prendre et à tous je répondrai. Salut et humaine fraternité, avec une préférence pour le sexe féminin, seul beau. Et si on le laisse faire, peut-être bien le seul intelligent, surtout chinois. Amen.

Allez, ciao pour cinq années de plus !

Alain PRAUD

2 commentaires sur “CROIRE AU MONDE a 5 ans

  1. Je lis assez régulièrement depuis plusieurs années vos commentaires et j’apprécie particulièrement ceux qui concernent la peinture et la musique, ils m’ont permis souvent d’intéressantes découvertes(Clara Iannota). Soyez en remercié.
    Récemment, vos premières traductions des Géorgiques ont donné au lycéen que je fus l’envie de retrouver Virgile qui n’avait laissé dans ma mémoire que le O Tityre tu patulae…
    Je suis un ami de Dominique et j’ai eu le plaisir de rencontrer Jade et Diane à Paris il y a deux ans.Très cordialement.Serge Herbold.

    Très cordia

    J'aime

    1. Merci de vos encouragements Serge, ils me vont droit au coeur. La traduction est un exercice de rigueur (et de création) que j’affectionne particulièrement. Du reste celles de Keats et de Pasolini figurent parmi les notes les plus lues. Virgile n’est pas facile, mais alors Keats…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s