Nishat 77 : LIU Xiaobo (piqûre de rappel)

(9 à 10 vers de circonstance pour accéder à Liu Xiaobo)

Camarade Liu entends le monde
De là où l’obscène t’a assigné entends
Le monde faire l’éloge de ta folie
Les monts-fleuve le sable le veut le tonnerre
Etreignent maintenant ta prison ( que les
Campagnes encerclent les villes)
Entends des cinq orients et sur les quatre mers
Les craquements de la forêt du monde
En marche vers toi
inexorablement

Alain PRAUD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s