Mei Hua : Eclats de lune, 13

Que sommes-nous mon coeur cette lune pleine
Ignorante de nous sa lumière uniforme
Nous le savons chaque baiser nous fuit
Nous demeurons ici par poids et par mesure
Et poudrés de travail Qui dit mieux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s