Lieu céruléen (premier état)

Naissant nous disons au monde bonne nuit
Puis à toute force nous habitons son sommeil
Anges tritons nous y précèdent chamarrés
D’innocence       passacaille d’intentions pures
(Il a bien fallu se penser immortel
Pour laisser entrer le peuple des songes)

Alors à eux enchaîné comme à des vaisseaux
Si rapides (mais que vaincre avec cet élan ?)
Plus d’un comme nous enivré de bleu Klein
A chevauché son coeur et couru
Sa chance endormi autour d’un corps
Sororal ou nageant dans le tumulte de son sang

Montures de la nuit architectures
Que devenez-vous quand l’eau flambe et respire
Qu’il faut se traverser reprendre l’aviron
Encore embarrassé de transparents     où
Retournez-vous

Alain PRAUD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s