Nishat 50 (bis)

Coma doç penent silenci
Que diderién quauque audèth mès nani
Eths audèths que l’an gahada dab era vinha (qui sap
Ce tà on) e peras hautas hièstras deras nostas vitas
Que sembla gotejar ua madeisha lutz
Memoria escriuta en ua capsa     que s’estupa
Coma baisha un dia tris, arrogenc,
E que s’esbaudeish un shinhau era calor deths èsters

2 commentaires sur “Nishat 50 (bis)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s