Nishat 47

Ou un jardin tout ébouriffé de mo
Niales  carrelé de simples et de grandes
Artiches d’herbes folles à se poursuivre sous la dalle
Où tant d’âme et pauvre s’infuse

Qu’est-ce après tout qu’un arbre érigé grégaire
Roulé en boule au scintillant midi
La basse et l’ornement partout  ( et nous )

Alain PRAUD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s